Byebye Facebook et retour forcé

Publié le 2018/10/24 (format ISO 8601)
Dernière modification le 2018/10/24. ~ 3 min.

Pendant le mois de Mars 2018, j'ai intégralement supprimé mon compte Facebook. J'avais alors laissé un message sur mon compte, qui n'a finalement pas été affiché. J'étais un peu con mais inspiré :

Facebook me gêne. Sa seule utilité est de pouvoir communiquer avec les gens. Ce qui est possible par pleins d'autres moyens différents. Il reste un gouffre de temps, d'énergie et de volonté.

Je supprime mon compte Facebook et ne veux plus l'utiliser. Il est toujours possible de me contacter par email : alexandre point guidoux arobase protonmail point com . Si vous n'avez pas l'envie d'utiliser un email ou un autre moyen de communication pour me joindre, alors le message ne vaut pas l'envoi, ce n'est pas important.

A la date du 30/03/18, Facebook possède 1,188392 Go sur moi. L'archive officielle des données que Facebook possède est énorme. Mes conversations avec 136 personnes ont été intégralement enregistrées. Les 17 fichiers audios échangés aussi, ainsi que les 66 fichiers, les 261 gifs, les 947 photos, les 21 vidéos (ça fait peur de les revoirs une à une, puis de se dire qu'on a donné tous les droits à Facebook sur ces vidéos...). On y découvre aussi la liste des services que j'ai lié à la plateforme malgré les limitations que je m'étaient imposées. Il y en a beaucoup (trop). Sans oublier le journal ainsi que les logs de TOUTES mes activités sur et liées à Facebook. Voilà, envirob 1,2Go sur moi. Je vous invite à télécharger cette archive et à la regarder. Jugez par vous-même. Allez dans les paramètres (en cliquant sur le triangle situé en haut à droite, à côté du point d'interrogation), puis en bas Télécharger une copie de vos données Facebook.

3 liens totalement aléatoires :

  • ted.com
  • thinkerview.com
  • framasoft.org

Je ne vous juge pas. J'ai fais un choix. Facebook n'est pas important. Il est temps d'aller vers d'autres horizons. Des tâches doivent être accomplies. Facebook n'est qu'une perte de temps. Entre Facebook et la vie, je choisis la vie.

Do not talk about /Fb/
Do NOT talk about /Fb/
Facebook does not forgive, Facebook does not forgive.
There are no real rules about moderation either - enjoy the censorship.
I was Lurk Moar.
There is Facebook on the internet.
A cat is fine too.
One friend leads to another.
The more you like it, the stronger it gets.
\Fb\ sucks today.
????
PROFIT ! PROFIT !
Facebook needs more content. No exceptions.
Facebook's rules is a lie.
If you post it, they will make money.
Life or GTFO
GTFO or Didn't Happen

C'était la grosse période de rage, et personne ne l'a vue puisque les publications sont devenus inaccessibles dès la fermeture du compte. Mais ça OSEF. Mon environnement social est sur Facebook, toutes les informations passent par Facebook; je ne suis pas sur Facebook, alors je rate des informations importantes. Résultat : j'ai dû me réinscrire. Il faut améliorer la situation : je tente une transition vers Silence, Signal et Telegram.

Tags : #GAFAM,