Après 4 mois d'utilisation de Shaarli

Publié le 2019/10/14 (format ISO 8601) ~ 3 min.

Depuis maintenant 4 mois à l'heure où j'écris ces lignes, je fais tourner un service Shaarli à l'adresse shaarli.lyokolux.space.
Il permet de stocker des liens et des notes. Il y a possibilité de rajouter une description avec chaque lien enregistré. Les liens sont ensuite retrouvé par un système de tags et de recherche de mot-clés dans le texte brut.
L'intérêt est donc de stocker des liens (ou des notes) qui seront potentiellement intéressant pour plus tard. On peut alors utiliser le service de plusieurs manières différentes.

Par exemple lors d'un cours sur git, j'avais mentionné au professeur que les attaques par collision SHA-1 était maintenant possible avec un coût évalué à moins de 100.000$ par attaque. Il m'a bien sûr demandé la source, d'où je tirais l'information; ce que j'avais partiellement oublié. Cependant, j'ai pu retrouver le lien et lui transmettre par email en 1m30; avec les bon mot-clés : « sha » dans le champ "Search text" et « git » et « security » en tag.
Autre utilisation possible : stocker les liens à consulter plus tard. Pour ma part, j'ai crée un tag « TL;DR » (Too Long; Didn't Read) dédié [EDIT: renommé en « aConsulterPlusTard » car cela est plus exact]. Les futures lectures sont accessible simplement en ligne grâce au Raspberry Pi faisant office de serveur (auto-hébergement <3). Le RPi convient tout à fait à cette tâche au passage.
Enfin, enregistrer des notes est identique au stockage de liens, sauf qu'aucune URL externe est enregistrée. Exmple avec une note sur vim. Simple et efficient.

Couplé avec l'extension Firefox "Web Extension for Shaarli", les liens sont sauvegardé facilement : l'extension ouvre une fenêtre avec un formulaire ergonomique. Le champ URL est déjà rempli avec celle de l'onglet actif; le titre est par défaut celui de la page web; deux champs pour la description et les tags. La description peut être saisie en markdown. En voici une capture d'écran : formulaire de saisie de l'extension Shaarli pour Firefox Effectivement, le grande majorité des liens stockés chez moi sont publics. C'est un choix. Je préfère partager les liens qui pouront aider d'autres personnes, quitte à perdre de l'intimité numérique. Il y a néanmoins la possibilité de les garder privés, c'est à dire consultable seulement après s'être connecté au service (la petite checkbox trop mignonne en bas du formulaire).

Plusieurs choses sont paramétrables depuis l'interface de configuration, c'est plaisant. Capture d'écran du menu de configuration de Shaarli Au niveau technique, il y a peu de consommation de RAM, c'est effectivement léger et surtout rapide ! C'est agréable d'utilisation et l'autocomplétion des champs est un grand confort (surtout pour les tags). Les sauvegardes sont faciles à effectuer, soit depuis l'interface "Export Database", soit en copiant les fichiers contenu dans le dossier data. FAÎTES DES SAUVEGARDES. Ça a été d'une grande aide lorsque j'ai cassé la config du Raspberry Pi et qu'il a fallu tout réinstaller (~400 liens récupérés avec une simple commande cp).

Shaarli devient donc un outil utile de mon quotidien. Il rempli jusque présent excellement bien son rôle et j'aime l'utiliser. Simple, rapide, ergonomique <3

Tags : #shaarli,